Grossesse et préparation de l’accouchement

Aider la future maman à supporter le changement morphologique et à accueillir au mieux son bébé par un accompagnement ostéopathique pendant la grossesse et ce jusqu’à l’accouchement.

Le corps de la femme enceinte nécessite toute son adaptabilité et son potentiel de fléxibilité IMG_7797 2pour compenser ses nouvelles formes et ses postures vertébrales. Cette évolution posturale est continue pendant les 40 semaines de la grossesse.

La production des différentes hormones de grossesse assouplit et allonge les ligaments articulaires (ainsi que ceux qui suspendent les organes reproducteurs) et libère une plus grande mobilité des articulations. Ces changements spectaculaires permettent à la colonne vertébrale d’augmenter ses courbes pour s’adapter au port du bébé grandissant, corrigent le centre de gravité de la mère et ouvrent progressivement le diamètre du bassin jusqu’au moment de l’expulsion finale du travail.

La future maman doit supporter ces changements morphologiques et dynamiques sans douleur vertébrale ni douleur irradiée, et doit pouvoir librement se mouvoir, s’asseoir, s’allonger et se relever.

Le traitement ostéopathique sur mesure de la patiente enceinte évite l’apparition de douleurs vertébrales, de brûlures d’estomac, de sciatiques et de cruralgies et libère la mobilité générale du corps. Le traitement suivi assurera un bon fonctionnement pelvien qui pourra ensuite parfaitement accueillir le crâne du bébé et éviter des contraintes lésionnelles sur ses os crâniens, ses vertèbres et son bassin.

IMG_0917_1 2La préparation ostéopathique de l’accouchement permet un travail fluide et rapide d’expulsion et une protection du positionnement et du crâne du bébé jusqu’à la naissance.

Comments are closed