Posture et équilibre

Préserver le potentiel d’adaptation de l’homme à maintenir son centre de gravité en empêchant l’apparition de blocages.

L’homme debout possède une potentiel d’adaptation exceptionnel et répond à des récepteurs sensoriels et positionnels dans l’oreille interne, les yeux, les pieds et les zones ligamentaires des articulations richement innervées.

Le corps, dans son ensemble, consomme beaucoup d’energie et d’effort pour maintenir son centre de gravité en équilibre.

Lorsque son potentiel est « débordé », le corps est obligé de vriller et de s’ajuster avec ses structures physiques, créant des déformations vertébrales, des genoux valgum ou varum ( arqués ou cagneux ), des modifications des arches plantaires et de la forme des orteils ( morton, marteaux, hallux valgus – onions ), etc…

IMG_2095Les zones charnières qui contiennent ces recepteurs ne doivent pas souffrir de restriction de mobilité ou de « blocage ». Mécaniquement saines, elles pourront ainsi parer à cette éventualité de déformation morphologique.

Hormis les déformations congénitales et des maladies dégénératives, le traitement ostéopathique consiste à prévenir l’aggravation ou l’apparition de ces troubles en permettant aux os, aux articulations et aux chaines musculaires de s’adapter librement, sans schéma traumatisant pour la structure.

Comments are closed